royaumes d'erador

une guerre sans fin pour une île mythique
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ékarie [L'enchantresse]-ok-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ékarie
enchanteresse
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 30
Localisation : Vous voulez pas savoir...
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Ékarie [L'enchantresse]-ok-   Dim 1 Oct - 15:40

*nom: Un nom? Quel est le sens de ce mot?

prénom: Ékarie

âge: 1000 ans non... 2000... enfin, 1500 ou peut-être plus, les années, ça fait longtemps qu'elle ne les compte plus.

race:On peut dire que c'est une nymphe grâce à sa beauté mais elle ne fait partie d'aucun clan bien précis.

tendance: Bonne. Malgré tout, elle n'est pas particulièrement fréquentable. Elle est souvent de mauvais humeur. Ça dépend des jours...

continent/pays: aucun bien particulier. Elle est surtout du feu mais se promène un peu partout.

apparence physique: Ékarie ressemble légèrement à la déesse du feu. Elle a de longs cheveux couleur blé. Ses yeux sont bruns tintés de orange ce qui prouve qu'elle a bel et bien été sous la tutelle de la déesse du feu. Son visage est ovale et ses joues sont tintées de rose. Ses lèvres bien dessinées rendent jalouses les plus belles nymphes (^^). Elle a un petit nez retroussé et de longs cils. Sa taille est fine, peut-être un peu trop, malheureusement. Elle a une peau douce même si rare sont ceux qui ont pu l'a touchée. Ses dents sont blanches et éclatante. Malheureusement, comme elle ne sourit pratiquement jamais, on ne peut le constater. Elle est grande contrairement à ce qu'on pourrait penser. Sa peau est blanche comme la neige alors lorsqu'on l'aperçoit, on peut penser qu'il s'agit d'une illusion. Elle est belle c'est bien vrai mais ce n'est pas ce que l’on remarque d'elle. Car on reste accroché à ses yeux. Ses yeux où dansent de petites flammes. On s'y perd, on s'y noie.

Caractère: Décidemment, Ékarie à mauvais caractère. Elle est gentille pas de doute... avec ceux qu'elle aime. Il faut bien dire qu'ils sont rares. Malgré tout, elle n'hésitera pas à secourir quelqu'un si besoin est. Ce qui l'agace, c'est le fait que personne ne l'a remercie malgré ce qu'elle fait. Pour charmer Ékarie, il ne faut pas être gêné, énervant ou collant. Ces gens, elle les haït. L'enchanteresse ne se laisse pas marcher sur les pieds. Lorsqu'elle décide quelque chose, c'est ça ou rien. Elle aime bien profiter de sa puissance pour se faire-valoir, c'est bien certain. Elle déteste lorsqu'on lui pose trop de question et aime bien plus la solitude à l'action. Par contre, elle sera toujours là pour aider les êtres bénéfiques malgré tout Les être maléfique, elle ne peut pas les sentir. Elle n'accepte pas les défis qui peuvent l'a mettre en danger ou mettre un être bénéfique en danger. Par contre, si c'est la vie d'un être maléfique qui est en jeu, aucun problème, elle le pulvérisera. Malgré qu'elle semble égoïste, impatiente et vantarde, Ékarie, sous sa couche de pouvoir reste aimable et attentionnée.

Pouvoirs ou talent:

-magie blanche
-télépathie
-contrôle des éléments
-créé des illusions
-enfermer quelqu'un dans un rêve de 40 minutes
-être sensible à toute magie
-guérir
-voir quand même assez loin dans l'avenir (quelques années)
-se rendre invisible
-se transformer en n'importe quel animal
-Bloquer le pouvoir d'un ennemi pour une période de 5 minutes.
Histoire:
On se demande d'où elle peut bien venir. Car son histoire lui est même inconnue à elle-même. Mais je vais vous l'a racontée. Car les secrets ne restent jamais indéfiniment des secrets, après tout. Son histoire commence comme celle de plusieurs autres personnes. Une déesse, celle du feu, créa une apprentie. Elle venait d'une fleur de feu. C'était la toute première apprentie que la déesse créait. Elle l'a nomma donc Ékarie. Ce mot, en ancien langage signifiait Aurore. C'est ainsi que naquit la jeune fille. Elle semblait parfaite. La déesse, fière de sa création entreprit, comme Aïna de ''l'éduquer'' Ékarie semblait douée, trop douée. Elle apprit en seulement cinq années à maîtriser le feu, l'air, l'eau, la terre et tous les autres éléments. Si bien qu’Ékarie devint aussi puissante que sa créatrice. La déesse du feu, légèrement choquée de cette puissance laissa Ékarie se débrouillée dans le monde des adultes, un monde encore inconnu pour elle.

Les années passaient. La jeune fille découvrait les plaisirs de la nature, de la vie. Elle vivait en paix. Mais ne pensez pas que son histoire est si simple, bien sur que non. La jeune fille toute en puissance devint enchanteresse ce qui fit réagir tout les habitants ceux du mal y comprit. Désireux d'acquérir de la puissance, les être maléfique s'attaquèrent à Ékarie. Après tout, cette jeune fille légèrement rejetée de sa créatrice pourrait pencher de leur côté non? Ils eurent tors. Ékarie entra dans une colère noire. Elle qui avait tout fait pour s'intégrer et être gentille avec tout le monde même les êtres maléfiques, voilà qu'on lui sautait dessus. Elle eue bientôt fait de les éliminer et elle s'exclu. On ne l'a revit plus durant cent longues années. Ou était-elle passée? Nul ne le sait. Certains dises qu'elle était dans la forêt d'autres prétendent qu'elle avait rejoint les être maléfiques une autre théorie disait qu'elle s'était suicidée. Beaucoup de théories sortirent à son sujet toutes aussi stupides les unes que les autres. Ce n'était pas prudent de sa part. Peut-être le peuple avait-il besoin d'elle. Oh et puis! Tout le monde savait bien qu'elle se fichait d'eux. De la naquit son horrible caractère. Elle revint donc cent longues années plus tard lors d'une petite invasion du mal. C'était Aïna elle même qui voulait qu'elle revienne. Après tout, c'était l'être la plus puissante. Après l'enchanteresse suprême, bien sur.

Son histoire ne s'arrête pas là non plus. Les années passèrent, l'enchanteresse était exclue et elle n'apparaissait que pour ce qui envalait la peine. Puis, mille ans plus tard, elle revint. Comme elle était partie. Elle rodait dans les rues le soir et s'arrêtait là ou on avait besoin d'elle. Puis, un jour, elle cessa de servir le peuple. Elle était bien présente mais c'était un peu comme si sa conscience avait disparue. Et puis, elle rencontra un paysan. il avait besoin d'aide. Elle refusa. Il lui tenu tête ce que peu d'être presque entièrement dénudé de pouvoir osaient faire. Ce fut lors de cette journée qu’Ékarie tomba amoureuse. L'enchanteresse, aveuglée par l'amour ne vit pas les années passer. Puis, elle eue un enfant. Elle accoucha d'une fille qu'elle nomma Sarah. La nouvelle mère heureuse vécue ainsi.

Mais toutes les histoires d'amour ont une fin. Pour briser son bonheur, elle se réveilla un bon matin alors qu'on frappait à la porte de chez elle. La fée sur le pas de la porte en chêne l'a supplia. Son père était gravement malade et aucun magicien n'avait su le guérir. Elle s'excusa et s'agenouilla devant l'enchanteresse. Celle-ci rit de bon cœur ce qui surprit la fée. Son alliance avec ce mortel l'avait énormément changée. Ékarie sourit et entra chez elle. Elle réveilla Sarah et l'a confia à son père pour la journée. Ékarie amassa dans un sac des herbes et des potions. Ses pouvoirs ne seraient peut-être pas suffisant. En se rendant avec la fée chez elle, elle eue un mauvais pressentiment. Elle décida néanmoins de continuer. Après tout, que pourrait-il arriver? Elle alla donc chez cette fée et guérit le père. Il avait été attaqué par le virus des eaux profondes. Il s'agissait d'un poisson vivant dans l'eau en profondeur qui s'écrêtait un poison s'attaquant aux systèmes immunitaires les plus faibles. La guérison lui prit, comme elle l'avait imaginé, toute la journée et elle revint chez elle vers huit heures du soir. Lorsqu'elle entra dans sa maison, elle sut déjà qu'ils étaient morts. Les pièces habituellement tapissées de joie étaient terne et une drôle d'odeur flottait dans l'air: L'odeur du sang. À partir de cette seconde, le sourire s'effaça du visage lumineux de l'enchanteresse.

Elle hurla en découvrant les deux êtres les plus chers à sa vie, morts. Elle tenta de les ressusciter, sans succès. La vie en avait voulu ainsi. Elle sortit de sa maison, changée. Après avoir sondée sa maison, elle avait trouvé des particules maléfiques. Elle s'envola donc, changée en dragon vers les meurtriers. Heureusement, la déesse du feu apparue, en retenant sa création. Mais Ékarie, devenue plus puissante que sa créatrice, réussit à s'échapper et ce n'est qu'avec l'intervention de l'enchanteresse suprême que l'on pu empêcher le désastre. C'est seulement à cet instant que l'histoire ce termine. Car Ékarie est la même depuis. Elle éprouve énormément de haine envers les êtres maléfiques et elle éprouve de la pitié envers les êtres bénéfiques. L'enchanteresse contrôle et tue. Mais jamais ne vont s'effacer les horribles souvenirs de son passé.

fonction: Enchanteresse

*armes: Elle possède de nombreuses armes:
-Sabre
-Kunaïs
-Shurikens
mais ce sont ses pouvoirs qui l'a rende vraiment puissante!

*autre: Elle traîne avec un dragon. Il est noir et effraie bien des gens. Il n'a qu'un seul pouvoir, celui de se rendre plus petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïna
enchanteresse suprême
avatar

Nombre de messages : 165
Age : 25
Localisation : regarde bien, plus à gauche, non, monte un peu...pas trop, baisse...ben tu vois, je suis là
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: Ékarie [L'enchantresse]-ok-   Dim 1 Oct - 18:21

PRÉSENTATION ACCEPTÉE

ps. n'abuse pas trop de ton pouvoir de blocage et ne fait pas mauvais usage de ton dragon...et belle histoire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://royaumederador.actifforum.com
 
Ékarie [L'enchantresse]-ok-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
royaumes d'erador :: Avant de commencer à jouer :: présentations :: présentation acceptées (Erador)-
Sauter vers: